I                   In bibario, in taberna cafearia, in caupona

Après la session du cercle les amis latinistes ont décidé d’aller boire un coup dans un  café

Post sessionem, amici latinistae constituerunt  ire in tabernam ad bonum vinum bibendum

Il fait beau et ils s’asseyent à la terrasse une brasserie

Caelum optimum  est  et in solario considunt cujusdam generis cauponae  quae in Francogalliâ cerevisariae dicuntur

Personnae : Jules, John , Yumiko, Herman et Annie

 

Jules : On s’arrête ici moi j’en ai plus qu’assez de marcher et avec cette chaleur  je suis épuisé.  Allez on se met à cette table

Sistamus hîc, satis superque  habeo ambulare et hâc calore exhautus sum.

Ad hanc mensam adsidamus

John : on sera  en plein  soleil moi je préférerais aller à l’intérieur

Hic sub sole ardenti erimus, ego intus ire malim

Annie : à l’intérieur c’est des banquettes couvertes de  plastique,  ça va coller au corps avec  cette chaleur et la sueur.

Intus sedilia plasticô operta sunt, hac calore et sudore , corpori cohaerescet

C’est mieux dehors , il y a de l’air. Je meurs de soif , je m’assieds

Foris melius est , aura flat. Siti confecta sum, consido

Yumiko ; ca tombe bien,  moi aussi j’ai très soif et ça me fera plaisir de boire un bon coup bien frais

Opportune accidit, ego quoque valde sitio et mihi placebit poculum gelidum bibere

 John : Il n’est que 6 h et demi;  de toute façon c’est trop tôt pour dîner du moins en France

Hora sexta et dimidia tantum est , utique maturius est ut cenemus, saltem in Francia

Annie : Si vous êtes d’accord, on prend d’abord un apéritif et puis on verra si on dîne ici ou dans un autre restaurant

Si adsentimini, propoma hic primum sumamus et postea videbimus utrum hîc an in aliâ cauponâ cenemus

Herman : moi je connais un petit coréen super à deux rues d’ici

Novi parvam  coreanam cauponam optimam duobus viis procul abhinc

Tous : Super ! Pourquoi pas ! Bonne idée

Sophos !! Quidni !! Optimum consilium !!

Herman : Moi  pour me désaltérer,  je vais prendre un bonne bière ,  il appelle le garçon « hé l’homme   venez nous sauver la vie »

Ego ad sitim satiandam, cerevisiam sumam     famulum cauponarium compellat “Eheu Puer, veni ad nostram vitam salvandam”

Le garçon : Bonjour messieurs dames.Qu’est ce que je vous sers ?

Famulus : Salvete dominae et domini. Quid vobis ministro ?

Yumiko : je prendrai une limonade menthe avec des glaçons

Limonadam cum menthâ habebo et cum cubis glaciei / glacieolis

John : une demie bouteille d’eau minérale hyper fraîche , san Pelegrino si vous avez, je prends un whisky .Qu’est ce que vous avez comme whisky ?

Mediam lagoenam aquae mineralis recentissimam San Pelegrino si vobis est. Wiskium sumam. Quae genera Wiskiorum vobis sunt

Le garçon : nous avons de très bon vieux scotch écossais qui a un goût merveilleux de tourbe  si vous voulez

Scoticum vetulum optimum habemus quod mirifice turfam sapit si tibi placet.

John: parfait mais sans glaçon

Optime sed sine glacieolis, quaeso

 Jules: moi je vais me commander un pastis et des glaçons à côté et une grande carafe d’eau fraîche

Ego habebo pastisum et glacieola juxta et magnum urceum aquae gelidae

Annie : moi je prendrai un thé vert si vous avez . Personnellement quand j’ai soif je me désaltère mieux avec des boissons chaudes

Ego habebo theam viridem si vobis est. Si sitio, equidem, sitim cum potionibus calidis melius sedare soleo

Le garçon : je vous apporte du citron ?

Adferro-ne tibi  limonem?

Annie : je sais qu’on n’en met pas d’habitude dans le thé vert mais j’adore le citron

Scio in theam viridem  imponi non solet sed limonem perdite amo.

Herman :et moi pour m’enlever la soif je vais me boire un grand verre de bière de 50cl

Equidem ut sitim sedem cerevisiae poculum quinquaginta centilitrorum bibam

Le Garcon : un bock de 50  cl ? nous avons de la bière blanche qui est très rafraichissante,

« Bockum » quinquaginta centrilitrorum ? Cerevisia alba nobis est,  valde refrigerans.

Herman :super mais apportez nous aussi des amuses gueules

Optime sed affer nobis quoque nonnulla  gustula

John : oui ! mettez nous des olives et des  cacahouètes  …le salé étanche la soif dit-on

Impone olivas et arachides. Cibum salsum sitim sedare dicitur

Le garçon un peu plus tard :je vous ai apporté aussi des chips

Famulus paululum post : Orbiculos vobis quoque attuli

Yumiko : Monsieur ! Est ce qu’on peut fumer sur cette terrasse ?

Yumiko: Domine licet-ne hîc in solario fumare

Le garçon :oui c’est permis mais ne gênez pas les autres clients. Pouvez- vous me régler tout de suite merci. Vous payez ensemble ou chacun pour soi

Licet sed fac tantum ne ceteros clientes molestes. Libetne vobis me illico solvere quaeso.

Unâ solvetis aut singulatim

Jules : je vais payer pour tous , on fera les comptes entre nous après ..à John à voix basse non ici on ne donne pas de pourboire , il est compris avec le prix des  consommations.

Pro omnibus solvam, rationes postea inter nos faciemus. Johani voce demissâ non !! hic corollarium non relinquitur, inclusum est in potionum pretio.

Plus tard posteâ

Annie qu’est ce qu’on fait ?  On bouge ou on reste ici ?

Quid facimus, movemus aut hîc manemus

Yumiko : oh moi j’ai plus envie de bouger . Je suis épuisée, on est bien ici

Mihi  movere non jam libet, exhausta sum,  bene hîc sumus

Herman :oui  finalement , pourquoi ne pas manger ici je vais demander la carte. « Garçon la carte s’il vous plait »

Verum, in extremo, quidni hic comedimus, indicem postulaturus sum « Puer, affer indicem ciborum, amabo « 

Le garçon apporte la carte

Famulus cauponarius indicem affert

 

Le garçon : Nous avons les deux menus du soir habituels un à 18 euros , un à 25 et un menu gastronomique à 36 euros comme tous les samedis,  avec soit entrée et plat de résistance,  soit plat et dessert, sinon vous avez le choix à la carte.

Nobis singulis vesperis duo praestituti indices esse solent,  alter  duodeviginti euronibus, alter viginti quinque euronibus et index  gastronomicus triginta sex euronibus  singulis saturni diebus , est  coena ternis ferculis :  promulsis,  secunda mensa , et epidipnis , aliter secundum indicem eligere  licet

Si vous voulez bien me suivre je vais vous installer  sur autre table dans la partie restaurant

Là une table pour quatre et voici les menus

Sequimini me quaeso, vos collocabo ad alteram mensam in parte cenationis.  Ecce mensa quatuor hominum. Et ecce indices ciborum

Annie :c’est vraiment élégant ici regardez les nappes et les couverts sont très chic.

Annia : valde elegans hîc est, conspicite, mappas, mantela et ferramenta   lautissima sunt

Ma parole les verres sont en cristal ! Edepol pocula ex crystallo sunt !

 Bizarre de l’extérieur  au premier abord ça faisait brasserie ordinaire et ça ne payait pas de mine. Si vous regardez autour de nous la clientèle a l’air plutôt huppée

Mirum  ! A foris primâ specie  videbatur esse cerevisaria mediocris ,  deterior etiam videbatur. Sed nunc si circumspicimus , clientela urbana esse videtur

Herman : Mais si c’est de la nourriture de brasserie, j’espère quelle sera  un peu plus originale que d’habitude

Si est cibus cerevisariae,  spero fore ut paulisper inusitatior solito sit

Jules : de toute façon je ne supporte plus les restaurants où tu payes des fortunes pour des  plats aux noms prétentieux pour te retrouver dans l’assiette avec  trois feuilles  de laitue  sous une sardine à moitié cuite, une peu de mousse de je sais pas quoi et deux  giclées de vinaigre balsamique.

Utique non jam patior cauponas in quibus divitias solvis pro ferculis cum nominibus putidis ut in fine habeas in catinô tuo  tria folia lectucae sub sardinâ semi coctâ, aliquantulum spumae nesciocujus rei et duo aspertiones  aceti balsamici

Au moins ici ils ont de la choucroute. Regardez à la table à gauche

Hic saltem eis est  brassicacida, aspicite  mensam a sinistrâ

Yumiko : Tu veux manger une choucroute par cette chaleur ?

Hâc calore brassicacidam comedere cupis ?

Jules : oui mais ils proposent de la choucroute au poisson , c’est moins lourd que la charcuterie

Haec brassicacida cum piscibus proponitur , minus grave est quam porcina

Tous regardent le menu et choisissent les plats

Omnes indicem  conspiciunt et fercula eligunt

 

Le garçon arrive «  vous avez choisi «

Famulus advenit « jam ne elegistis ? »

Yimiko : En entrée,  j’aurai la soupe  froide de betteraves, après un hamburger maison  avec des frites

In primâ cenâ habebo intritam frigidam bettae posteâ hamburgensem domûs cum (patatis) frixis

John : moi en entrée,  je prends le pâté maison après ……

Ego in primâ cena  sumam artocreas domûs

Le garçon et comme boisson ?

Quid de potionibus ?

Herman : moi je continue à la bière

Pergo equidem cum cerevisiâ

Annie :pas d’alcool pour moi  le soir

Mihi  vesperi alcoholum absit

Jules : qui veut partager un rosé avec moi  John ? Yumiko ?

Qui vult mecum vinum rosaceum partiri. Johannes ?  Yumiko ?

Au garcon : Qu’avez-vous comme rosé correct ?

Quod rosaceum bonum vobis est

Le garçon nous avons ce cru bio  ..très généreux Château Vendimo, c’est fait par un petit producteur du Vaucluse. Vous ne serez pas déçus

Hanc vineam bio habemus « castellum Vendemio » valde generosum, a parvo vinitore Vallis Clusae producitur . Non decepti  eritis

Ils mangent. Comedunt

Herman : Mon plat est délicieux ! Qui veut en gouter

Ferculum meum sapidum est . Quis gustare vult ?

Annie :excusez moi , je dois aller aux toilettes

Anne : Date veniam mihi ad latrinas eundum est

Elle hèle le garçon « Ou sont les toilettes, s’il vous plait ? »

Famulum compellat « Ubi sunt latrinae quaeso

Famulus : Au fond de la salle à manger , allez à gauche vous verrez un petit escalier mais il faut demander la clef au comptoir.

In extremâ cenatione , i sinistrorsum,  parvas scalas videbis sed primum clavis a cartibulo postulanda est

Jules : Qui prend des desserts

Quis vult bellaria ?

Le garçon : Combien de café désirez vous

Quot cafeas cupitis ?

Jules : un Café gourmand pour moi , mihi Cafea gulosa

Herman : Un digestif et puis non j’ai trop bu d’alcool

Herman : oxyporum,  minime ! jam nimis alcoholi potavi

Jules :  Allez tu es en  vacances !

Jules Agedum Ferias agis !!

Herman : Bon ! un cognac

Herman : Bene coniacum habebo

Herman : Pouvez vous apporter l’addition

Herman : potesne nobis rationem affere, quaeso.

Jules ;c’est moi qui offre.  Oui je vais passer ça sur ma boite

Julius : ego offero. Eia,  hoc  in “capsam” meam transferam

Tous : tu es sûr ? Ca nous gène !

Certusne es ? Nos pudet !

Le garçon : Vous payez avec la carte , je vous  apporte la machine

Famulus : si cartâ crediti solvis machinam tibi allaturus sum

Jules tape son code : oh pardon je me suis trompé, cette carte est nouvelle.

Numerum arcanum pulsat “oh prave feci, haec carta recens est

 Garcon pas de problème je vais réinitialiser mais rappelez vous que vous n’avez droit qu’ à 3 essais

Vous voulez un reçu ?

Non refert, initium iterum faciam sed memineris oportet :  tantum ter tibi periclitari licet

 

Voulez vous un reçu ?

Visne apocham ?

Jules :oui un reçu.

Ita apocham cupio.

Le plat ..était très original . Au garçon Je vais revenir vous avez une carte ?

Ferculum plane singulare  erat. Famulo « Regrediar ! Estne vobis chartula personalis

Garçon : nous sommes fermés en début de semaine et nous ouvrons à partir du jeudi soir et il faut vaut mieux réserver à l’avance

Solemus claudere  septimanâ ineunte, aperimus a Jovis die vesperi sed melius est  in antecessum praenotare

Jules : Vous êtes célèbre ?

Jam ne inclyti estis ?

Le garçon : Oui on a eu une critique dans un journal japonais et une autre dans un journal polonais et nous avons l’année dernière eu 26 sur le zakat americain

Altera censura facta est in actis diurnis japonis et altera in polacis. Anno praeterito in Zakate americano notam 26 habuimus

Yumiko : et des étoiles Michelin

Et stellas in Michelin non habes .

Le Garçon : On s’en fiche on a une clientèle américaine et tous les jours c’est plein

Non flocci facimus, clientela americana nobis est et quotidie celebratur (Cic.)

Notre chef a été formé par Troisgros

Archimagirus noster a Troisgros educatus est

Etc….ETc…