De Latinitate Vivâ

 

    Nos,his temporibus, vivimus spectantes extinctionem multorum generum animalium et plantarum quae ante nostros oculos  evanescunt et eodem modo 90 centesimae omnium linguarum hodiernarum dicuntur ante finem hujus saeculi exoletum iri.

Cum linguis, scilicet  e conspectu tollentur et cultûs civiles sive culturae, memoriae multarum gentium. .

Fortasse jam audivistis illam sententiam inclyti scriptoris africani Amadou Hampâté Bâ :

«  Quotiescumque in Africa senex moritur , tota bibliotheca quoque deletur »

    Nous voyons l’extinction de nombreuses espèces d’animaux et de plantes s’accélèrer sous nos yeux et de la même façon, d’après certains experts  90 pour cent de toutes les langues parlées actuellement s’éteindront avant la fin de ce siècle.

Avec les langues, bien sûr c’est aussi la mémoire et les cultures de nombreux peuples qui vont disparaître.

Peut-être connaissez-vous l’aphorisme du célèbre écrivain africain Amadou Hampaté Ba :

« Chaque fois qu’un vieillard meurt en Afrique, c’est une bibliothèque qui disparaît»

Fieri potest ut plerique juvenes et nostro tempore rapidi progressûs technologici, dicant « Quid refert ? Quid meâ interest nonnullarum linguarum exoticarum. Non pauperiores nos ipsos sentiemus si nemo linguâ tibetanâ aut linguâ armoricanâ jam loquitur. Quid meâ interest temporis praeteriti, nos juvenes tantum temporibus futuris favimus.

Nam mox omnes homines interrete habebunt et You Tube, Tweeter et Face Book et aliis socialibus retibus utentur, paulatim omnes habebimus eundem cultum civilem. Ubique gentium eâdem linguâ loquemur (scilicet anglicâ) eadem similia programmata televisoria spectabimus, eosdem cibos comedemus et plus minusve easdem vestes induemus.

Il est possible que la plupart des jeunes en cette époque de rapide progrès technologique se disent " Que m’importe !. En quoi suis –je concerné  par quelques langues exotiques. Nous sentirons –nous plus pauvres si personne ne parle plus le tibétain ou le breton ? .Je n’ai rien à faire du passé, nous la jeune génération ne sommes concernés que par l’avenir "

Car bientôt tous les hommes seront sur You tube et utiliseront Face book,  les réseaux sociaux, peu à peu nous aurons la même civilisation, partout sur Terre nous parlerons la même langue (l’anglais bien sûr) et regarderons les mêmes films et le mêmes programmes de télévision, nous mangerons les mêmes ,nourritures et nous nous habillerons de façon semblable

Tandem humanitas in paradiso vivet et felicitate aeterna fruetur. !!!

Enfin l’humanité vivra au paradis et jouira d’un bonheur éternel.

Sed nos qui litteris eruditiores sumus , nolimus immemores esse  lectionum Historiae.

Sicut didicimus quotiescumque potestas, respublica quaevis aut regimen quodvis unificationem imponere voluerit sive religiosis, politicis vel linguisticis rationibus, totiens haec unificatio ad totalitarismum duxit et ad abolitionem, extinctionem libertatum individualium. Religiones monotheisticae mentes, animas, vitas regere omnium volunt . factio communistica aut factio nazista idem fecerunt. Nonne scimus jam totam nostram vitam rationibus electronicis inspectari et recenseri.

Nous qui sommes des gens cultivés, n’oublions pas les leçons de l’Histoire

Comme nous l’avons appris, chaque fois qu’un pouvoir , un état ou régime a voulu imposer une unification sur une base religieuse, linguistique ou politique, cette unification a conduit à l’abolition des libertés individuelles. Les religions monothéïstes ont voulu contrôler  les esprits, les âmes et les corps de tous. Le parti communiste soviétique  et les nazis l’ont fait comme l’Eglise et tous les régimes dictatoriaux. 

Et maintenant nous savons  que l’ensemble de notre vie est surveillée électroniquement

 

Totalitarismus nostris enim temporibus subdolior, astutior est, non imponit sed persuadet, adlicit et manipulat, ope mercium et praeconii ut omnes easdem merces materiales et mediaticas consumamus

Car le totalitarisme de nos jours est plus subtil, plus adroit, il n’impose pas , il persuade, séduit et manipule, grâce à la marchandise et la publicité pour que nous consommions les mêmes produits matériels  et médiatiques

A contrario libertatem individualem in diversitate residêre manifestum est. Sed diversitas illa non esse debet solum copiam eligendi inter merces diversarum notarum sed potestatem diverse sentire, cogitare et diversis linguis loqui,  hâc de causa latinitati redivivae favere diversitatem inter linguas hodiernas addere significat.

Il est évident au contraire que la liberté individuelle réside dans l’acceptation de la diversité. Mais cette diversité ne doit pas être seulement la capacité à choisir entre divers bien de consommation mais la possibilité de sentir, de penser différemment et de parler des langues différentes

Nolo, pro virili parte, cum aliis europaeis civibus  tantum anglice colloqui. Nulla lingua neutra est semper secum quamdam weltanschauung,id est  visionem , imaginem peculiarem  mundi affert

Cur tantum per musicam, pelliculas vestes etc .. imbueremur hoc sensu americano commerciali et mediatico ?

Je ne voudrais pas pour ma part comme d’autres citoyens européens ne parler qu’anglais

Nulle langue n’est neutre, elle contient en elle-même une certaine weltanschauung c’est-à-dire une certaine vision du monde, une image particulière.

Par la musique, les vêtements, les séries télévisées  etc… nous nous imprégnons peu à peu de culture américaine et perdons ce qui fait nos identités et nos sensibilités au fil des siècles

 

Fortasse dicetis cur non creare novas linguas ad diversitatem augendam sicut fuit propositum linguarum artificialium creandarum praecipue esperanto aut volapük. Sed quod est pondus culturale linguae esperanto si eam contulerimus cum linguâ latinâ quae duo milia quingentos annos nata est et quâ innumerabiles homines collocuti sunt, cogitaverunt, scripserunt i.e vixerunt ?

Peut-être penserez-vous : «  Pourquoi ne pas créer de nouvelles langues  pour augmenter cette diversité comme ce fut le cas avec  les projets des création de langues artificielles  sutout le volapük et l’espéranto ? Mais quel est le poids culturel de l’espéranto si nous le comparons  avec le latin qui existe depuis 2500 ans , langue dans laquelle des hommes innombrables ont parlé, pensé écrit et vécu

Recuperatio linguae latinae est recuperatio unius partis nostri patrimonii culturalis europaei.

Est pars nostrae identitatis graeco-romana et judaeo-christiana.Est lingua mater cultûs civilis europaei.

La récupération de la langue latine est la recupérations d’une partie de notre patrimoine culturel européen. Elle fait partie de notre identité gréco-romaine et judéo-chrétienne. Elle la colonne vertébrale  de la civilisation européenne

UNESCO ubique terrarum monumenta et quasdam regiones naturales servare conatur.

Sunt qui nunc putant et bona culturalia servanda esse, sicut gastronomiam francogallicam et varias musicas traditionales.

L’Unesco partout sur Terre cherche à protéger monuments et régions naturelles.

Certains pensent qu’il faut aussi conserver les biens culturels immatériels comme la gastronomie française et diverses formes artistiques traditionnelles

 

Puto equidem linguas classicas  servandas esse ut bona culturalia totius humanitatis .

Loquendo latine vinculum creamus inter praeterita et futura tempora quod nos in his  temporibus dubii eventûs rerum futurarum fortiores et robustiores faciet.

Pour ma part ,je pense  qu’il faut préserver les langues classiques comme biens culturels de toute l’Humanité 

En parlant latin, nous créons un lien entre le passé et les temps futurs,  ce qui,  en cette époque d’incertitude et de renouvellement , peut nous rendre plus forts et confiants dans l’avenir 

Sic adagium dicit :

Car comme dit l’adage

 

Si nescis quo iter facias memento unde veneris

 « Si tu ne sais pas où tu vas, rappelle-toi d’où tu viens !! »

 

Marcus Olivarius