Provincia Terra Romana

Provincia jam anno 122 ante C.n. prima regio transalpina a romanis capta est. Multas colonias deduxerunt, multas urbes aedificaverunt. Mores,  jus et linguam Romae ibi tradiderunt.

Provincia pars Franciae est in quâ plurima sunt monumenta romana  et in quâ lingua latina in antiquitate maxime viguit et iterum  tempore Paparum Avenione residentium (1305-1375) et ex ea oriunda est lingua provincialensis quae fut prima lingua litterarum Europeae medievalis.

Le territoire que l’on appelle Provence fut la première terre au-delà des Alpes dont s’emparèrent les romains. Ils y apportèrent leurs coutumes, le droit et la langue de Rome. La Provence est maintenant la région de France où l’on trouve le plus de monuments romains. Le latin s’y épanouit très tôt comme il le fit à nouveau à l’époque des papes avignonnais au XIV ème siècle (1305-1375) et il donna naissance à la langue provençale qui fut la première langue littéraire de l’Europe médiévale

                                                                    Provincia  et Lingua Latina Rediviva

Hâc de causa dolendum erat Provincia circulo Latino egere. Eo magis quo Avenione anno 1956 ex toto orbi terrarum 200 legati convenerunt qui participes fierent primi congressus internationalis ad usum  linguae latinae redivivae promovendum. Iterum anno 1969 secundus congressus ad linguam latinam reviviscendam  Avenione institutus est

Hâc in urbe quoque ab anno 1957 et per multos annos domus editoria Aubanel ter in anno publicavit inclytos commentarios « Vita Latina » primos  ex toto latine scriptos.

Terre latine par excellence, il était regrettable que la Provence n’ait pas de cercle de latin vivant. D’autant que c’est à  Avignon que 220 délégués sont venus du monde entier en 1956 pour participer au premier Congrès International pour le latin vivant. Un autre congrès eut lieu en 1969.

C’est aussi dans cette même ville que la maison d’édition Aubanel publia à partir de 1957 la revue entièrement écrite en latin « Vita Latina »

Nobis igitur  persuasum est tandem tempus advenisse iterum faces accendendi quae in illâ ipsâ regione ante sexaginta annos ad latinam linguam refovendam  primum accensae sunt.

Il nous est apparu  comme évident que le temps était venu de rallumer le flambeau qui dans cette même province avait été allumé,  il y a 60 ans pour y réveiller la pratique du latin comme langue parlée

                                                                             CIRCULUS LATINUS PROVINCIAE

Carpentorate fuit usque ad eversionem rerum  francogallicam urbs caput parvi territorii « Comitatus Venaissini » quod pars erat Pontificatus romani. Regio  a legatis Româ missis administrabatur.

Unus ex eis Joseph-Dominique d’Inguimbert qui ipse ex Provincia oriundus erat. Carpentorate  anno 1745 liberaliter gubernavit et non solum magnificum Hospitalem aedificandum curavit sed etiam suam celeberrimam et ingentem bibliothecam urbi legavit quae adhuc integra et etiam locupletata adhuc extat.

 

Carpentras fut jusqu’à la Révolution française la capitale d’un petit territoire « Le Comtat Venaissin » qui appartenait à la papauté . La région était administrée par des légats envoyés depuis Rome.

 

L’un d’entre eux Joseph Dominique d’Inguimbert, lui-même originaire de Provence, fut recteur du Comtat en 1745, il fit construire un splendide hôpital et il légua à la ville sa magnifique bibliothèque qui existe encore intacte, enrichie même depuis deux siècles et demi

Moderator hodiernus illius bibliothecae Jean François Delmas nobis proposuit ut Circulus Latinus intra muros suos institueretur.

Circulus Latínus Provinciae  nunc semel in mense convenit, ultimo cujusque mensis Veneris  die. horâ 18 a

 

Le directeur actuel de la bibliothèque Monsieur Jean François Delmas nous a proposé d’organiser un cercle latin dans ses murs.

 

                        

                                                                              NOSTRA PROPOSITA. Nos Projets

 

Lingua nostri temporis.

 

Primum nobis propositum est linguam Latinam ad usum  revocare, eam in omnibus occasionibus linguae quotidianae modernae adhibendo. Quandocumque ergo et ubicumque licet, Latine scribimus, loquimur, telephonamus et laboramus ; insuper certis temporis intervallis conventus et seminaria  instituimus, ut proposito nostro majorem operam demus.

 

Une langue pour notre temps

 

Notre premier but et de revenir à l’usage parlé de la langue latine et de l’utiliser dans toutes les situations de la vie moderne. A tout moment et en tous lieux,  nous nous efforçons d’écrire, de parler  et de travailler en latin. Nous organisons également des séminaires et des congrès pour faire avancer notre projet

 

Nova pedagogia

 

Nobis quoque manifestum est nova instrumenta pedagogica efficienda esse ut lingua latina eodem modo doceatur ac linguae vivae sicut fit exempli gratiâ in FLE (français Langue Etrangère ) aut in ESL (English as a Second Language) in quibus docendis methodi modernae et maxime efficaces jam adhibentur.

 

Une nouvelle pédagogie.

 

Il est évident qu’il faut créer de nouveaux outils pédagogiques pour que la langue latine soit enseignée comme une langue vivante contemporaine, à l’exemple du  Français Langue Etrangère,  de English as a  Second Language ou de Deutsch als Fremdsprache pour lesquelles des méthodes modernes et  efficaces sont utilisées depuis un demi-siècle

 

Creativitas

 

Institutio linguae latinae jucunda saltem  esse debet, nobis itaque  in animo est et varios libros ad juvenes una scribere, fabellas scaenicas producere. Et quoniam nunc praesto nobis sunt Interrete, You Tube et nova retia socialia ( Face book/Prosopobiblion, Tweeter/Fritinnio etc ..) ea utilissima censemus ad creativitatem pedagogicam incitandam.

 

Créativité

 

L’enseignement du latin doit redevenir agréable, aussi avons-nous l’intention d’écrire des livres pour la jeunesse, de produire de petits films ou pièces de théâtre. Et puisque nous avons à notre disposition internet,  You tube et les nouveaux réseaux sociaux (Facebook, Tweeter) ils nous paraissent tout à fait utiles pour nous inciter  à la créativité pédagogique.

 

Libertas

 

Sicut ceteri Circuli latini circulus noster Latinitatem vivam praesertim fovet, nec ullam aliam causam propugnat particularem: modum nullum vivendi, nullam religionem, factionem nullam politicam, tantum linguam Latinam eandemque vivam.

 

Liberté

 

Comme les autres cercles latins de par le monde, notre cercle  soutient avant tout le développement de la langue latine comme langue vivante  et ne se bat pour aucune autre cause, mode de vie, religion ou parti politique

 

Patrimonium culturale

 

Nostrae igitur sessiones non solum linguae vivae exercendae loquendo dicandae sunt; verum etiam operibus auctorum omnium aetatum qui latine scripserunt in animo habemus legere, enarrare et disceptare. Nam nobis maximi momenti videtur ut latina lingua denuo sit vinculum inter varia tempora nostri cultus civilis europaei. Studium ejus praebet insuper  occasionem de variis thematibus ad vitam humanam pertinentibus cogitare  ut sic  nosmet ipsos meliores doctioresque reddamus

 

Patrimoine culturel

 

Nos sessions sont destinées non seulement à nous exercer à parler latin mais elles nous permettent  aussi de connaître les œuvres des auteurs qui ont écrit dans cette langue au cours des siècles et d’en débattre

Il nous semble très important que la langue latine soit à nouveau un lien entre diverses époques de notre civilisation européenne. Son étude nous permet également d’aborder des thèmes d’intérêt général ou philosophiques pour nous rendre plus savants et meilleurs.

 

Vinculum

 

Nam Latinitas Viva etiam nostro tempore non solum latinistas diversarum nationum  in orbe coniungit sed plurimum valet ad amicitias constituendas  inter homines qui hoc vinculum cum cultu civili antiquissimo retinere cupiunt ut mentes  suas ditiores faciant ad mundum responsabiliorem efficiendum

 

La langue latine en effet réunit de nos jours non seulement des latinistes de diverses nations permettant de nouer des amitiés entre des individus jeunes et vieux qui veulent maintenir ce lien avec une culture millénaire pour leur enrichissement personnel et ainsi créer un monde plus responsable

 

                              Venite ad nos  amici latinae linguae ! Omnes vos  libenter accipiemus

 
 

*Nomen Provincia ( provinciali linguâ « Prouvènço »,  francogallice Provence ) originem ducit  a vocabulo latino « provincia »   quod in initio solum « munus » significabat et postea agri peregrini captivi administratio. Prouvenço enim prima « provincia »fuit extra Italiam condita  sed etymologia translaticia quae « provincia » e pro-vincire flexam  esse affirmat  nunc modernis linguistis dubia videtur

                    Le cercle se réunit une fois par mois,  le dernier vendredi du mois à 18 heures